Samoussas de lasagnes fourrés à la Shéhérazade et voyage en Orient

Publié le par Cécile

Pour démarrer cette nouvelle semaine sous un ciel gris, tout ce qu'il y a de plus déprimant, je vous propose une recette faite à quatre mains avec M. Laddoo. Lui à la technique et à l'ingénierie et moi aux fourneaux. Un duo efficace puisque cette recette fut un véritable délice, une découverte au niveau des saveurs, nos papilles en redemandent.

Mais avant de donner la recette, parlons un peu d'art, cela fait plusieurs jours que je l'ai laissé de côté. Et quoi de mieux avec cette recette à l'huile essentielle Shéhérazade qu'une oeuvre nous plongeant dans le monde oriental, le monde dépeint par Jean-Baptiste Vanmour.  
size1.jpg Cet artiste valenciennois (1671-1737) a, au début du 18ème siècle, tout quitté, Valenciennes, devenue nouvellement française, la Guilde de Saint-Luc qui officialisait le métier de peintre et qui n'était pas tendre avec  Vanmour, devenu peintre sans réaliser son "chef d'oeuvre", indispensable clé d'entrée dans la Guilde et dans la communauté officielle des peintres. Peut-être est-ce donc pour cette raison qu'il quitta la France et se fit peintre orientaliste avant l'heure.

Parti dans les bagages du baron Charles de Ferriol, ambassadeur de France à la cour du Sultan, il y passa les 37 dernières années de sa vie. Il dépeint la vie publique et privée de Constantinople, ville où musulmans, chrétiens et juifs vivent en harmonie, avec un regard documentaire et novateur, loin de l'orient embelli et fantasmé d'Occident.  
Femme Perse, Jean Baptiste Vanmour, 1707-1708
Recueil Ferriol.
 
Ses oeuvres décrivent les différents costumes orientaux extrèmement codifiés qui permettaient d'identifier Grecs, Arméniens, Musulmans, Francs...ainsi que la position sociale des personnages. La femme n'échappa pas au regard étranger pourtant difficilement approchable surtout dans les grandes villes. Cependant, Jean-Baptiste Vanmour, jouissant d'une position unique et privilégiée, possédait quelques entrées qui lui permirent de peindre les femmes dans leurs appartements. Il les dépeint seule ou en groupe. Un sofa courant le long des murs sert toujours de décor ainsi que des tentures, ce qui accentue l'effet de profondeur de l'espace scénique. Quelque soit l'éthnie, il conserve toujours la même construction. Les silhouettes codifiées sont comme des mannequins où l'élément central est le costume.

Cependant, contrairement aux artistes français restés en Occident qui n'hésitent pas à érotiser les scènes orientales pour les adapter aux caprices et aux légèretés de l'époque, Vanmour reste très pudique, se contentant de décrire.

DSCN7548.JPGPassons maintenant à la recette. Elle peut paraître un peu longue, mais elle est très simple. Ce sont en fait des demi-plaques de lasagnes fraiches que l'on a mis sous la forme de samoussas. A l'intérieur, nous avons mis un peu de farce mâche-ricotta avec une demie crevette sautée dans le l'ail, de l'estragon et du gingembre. Un délice...

Pour 6 personnes :
Pour la farce ricotta-mâche :

- 125gr de ricotta
- 70 gr de mâche
- 4 gouttes d’huile essentielle culinaire Shéhérazade
- ¾ cuillère à café de jus de citron
- 1 cuillère à soupe de sauce soja (non sucrée)

Pour les crevettes sautées :
- 12 crevettes décortiquées
- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
- 1 gousse d’ail finement émincée
- 1 cuillère à café d’estragon
- 1 cuillère à thé de gingembre moulu

Pour la betterave :
- 6 petites betteraves rouges
- Sel et poivre
- 1 cuillère à soupe et demie d’huile de tournesol
- 1 cuillère à soupe et demie de vinaigre

Divers :
- 12 plaques de lasagnes fraiches
- Sauce soja sucrée

Préparation :
Faire tremper les feuilles de lasagnes dans un récipient d'eau très chaude afin que la pâte ramolisse et qu'elle soit presque cuite.

Préparation de la farce mâche-ricotta :
Mixer la mâche sans toute fois en faire une bouillie.
La mélanger à la ricotta.
Assaisonner de la sauce soja, du citron et de l'huile essentielle Shéhérazade.
Réserver.

Préparation des crevettes sautées :
Dans un wok, faire chauffer l'huile d'olive. Une fois chaude ajouter les crevettes avec l'ail, l'estragon et le gingembre.
Les faire sauter quelques minutes afin qu'elles dorent légèrement et s'impreignent des saveurs puis réserver.

DSCN7540.JPGPréparation des samoussas :
Prendre une feuille de lasagnes, la couper en deux dans le sens de la longueur afin d'obtenir deux bandes.
Couper en deux les crevettes.
Sur une bande, mettre un peu de farce mâche-ricotta et une demie crevette tout en laissant un  triangle de pâte à l'extrême droite et plier comme des samoussas.
Enrubanner chaque samoussa dans du film étirable réserver.

Préparation des betteraves rouges :
Râper les betteraves.
Assaisonner avec l'huile, le vinaigre, le sel et le poivre.
Bien mélanger.

DSCN7557Dressage des assiettes :
Remplir un petit cercle de betteraves râpées.
Décorer d'une feuille de mâche.
Faire cuire les samoussas 3 à 4 minutes dans l'eau bouillante.
Les égoutter et retirer le film étirable.
Disposer quatre samoussas par assiette.
Disposer sur chaque samoussa une petit noix de farce mâche-ricotta.
Disposer un petit ramequin de sauce soja sucrée dans l'assiette.
Retirer délicatement
le cercle des betteraves.
Servir aussitôt.
Dans votre assiette assaisonnez à votre convenance les betteraves rouges de sauce soja sucrée.

DSCN7559
Bon appétit!

Avec cette recette, je participe au concours organisé par Délices et Sens.

Commenter cet article

langlois jocelyne 20/02/2011 15:32


super le mijoté de veau a l ananas sce shéhérazade
a faire, leger et gouteux


mmm... c'est bon 11/04/2010 13:58


Original & très jolie...
Bon Dimanche


Les Recettes d'Alicia 07/04/2010 19:39


Ca a l'air super bon, dommage que je n'ai pas vu ce concours avant.
@+


Alberie26 07/04/2010 14:15


c'est joliment présenté !! bravo :) bisou $


isapadawan 05/04/2010 00:51


superbe cécile, bravo pour cette bee recette!
bisous!