Yaourts cacao-Shéhérazade...et des aliments au pouvoir guérisseur!

Publié le par Cécile

http://www.delicetsens.fr/produits/photos/sheherazade.jpgEncore une recette qui utilise l'huile essentielle Shéhérazade.

Mais auparavant faisons un plongeon dans notre passé, notre passé culinaire...Quelles étaient les pratiques culinaires de nos lointains ancêtres? Que mangeaient-ils? Quelle vision de la nourriture avaient-ils? Il est difficile pour l'historien de restituer fidèlement ce type de connaissance puisque les sources manuscrites ne sont pas nombreuses et concernent essentiellement la nourriture des personnes aisées ou nobles. Les petites gens n'ont guère laissé de trâces de ce qu'ils mangeaient.

Mais il y a une chose dont nous sommes sûr, c'est de l'aspect diéthétique des aliments. En effet, mieux vaut prévenir que guérir en un temps où les compétences médicales sont brèves et l'échec thérapeutique presque assuré. La nourriture est un moyen de rester en bonne santé si on l'utilise à bon escient. Les aliments sont donc classés par degrès de qualité. Aux deux premiers degrès, les aliments sont neutres et indifférents à l'estomac. Par contre, dès le troisième degrès, il faut faire attention, les aliments comportent des risques. Quant au quatrième degrès, il est avéré dangereux de consommer les aliments mis dans cette catégorie...

Quels sont ces aliments considérés par les médecins de l'époque comme dangereux? Le trop froid (l'eau de neige, les glaces), les fruits acides (la cerise, le melon, les huîtres), le trop chaud (la moutarde, l'ail, l'oignon, le poireau, les épices...Cependant l'excès de chaud est moins dangereux que l'excès de froid. Ces aliments peuvent donc être utilisés de manière savante et salubre. De plus, en combinant le chaud et le froid, on les corrige mutuellement....

La leçon à en tirer : être raisonnable!

Aujourd'hui d'ailleurs, ces idées sont toujours présentes dans nos cuisines, héritage de nos ancêtres et même chez les industriels toujours près à dénicher l'aliment miracle, qui nous rendra immortel...

Revenons maintenant à la recette composée à la fois d'aliments sans risques et d'autres un peu plus risqués!

J'ai vu sur le blog de Délice et sens que cette huile s'accordait très bien avec le chocolat, j'ai donc voulu tout de suite tenter.

Plutôt de faire un gâteau au chocolat, j'ai préféré le yaourt, puisque ma yaourtière est toute neuve et qu'elle ne demande qu'à être utilisée. L'alliance du cacao et de cette huile est vraiment curieuse, mais pas désagréable! Il faut biensûr l'utiliser avec parcimonie car son odeur est assez forte! Au premier abord surprise, j'ai finalement apprécié. Par contre, l'emploi du cacao et de l'huile nécessite du sucre afin de ne pas accentuer l'amertume.


DSCN7656A vos carnets, la recette!

Pour 7 yaourts :

Ingrédients :

- 900 ml de lait

- 1 yaourt nature

- 1 pot de yaourt rempli de lait entier en poudre

- 5 cuillère à soupe de cacao non sucré (type Van Houten)

- 5 à 6 cuillère de sucre en poudre selon les goûts

- 5 gouttes d'huile essentielle Shéhérazade


Préparation du cacao :

Faire chauffer un peu de lait dans une casserole puis ajouter le cacao en poudre.

Bien le laisser fondre sans cesser de remuer avec un fouet, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de poudre.

Ajouter ensuite l'huile essentielle.

Bien mélanger puis réserver.

Laisser refroidir.

DSCN7658.JPGPréparation des yaourts :

Dans un saladier, mélanger le yaourt avec le lait entier en poudre.

Quand le cacao est refroidi, le verser dans le saladier.

Bien mélanger.

Verser dans les pots de yaourts.

Mettre 9h en yaourtière.

Laisser refroidir 2h puis mettre au réfrigérateur 4h au minimum avant de déguster.

Au moment de manger, mélanger le yaourt car le cacao se dépose au fond...


Bon week end!

Publié dans Yaourts

Commenter cet article

darna 23/04/2010 23:28


de bons yaourts!
bises


Franléo 15/04/2010 22:28


Je n'ai jamais réussi de yaourt au chocolat... ils sont toujours trop acides. Je devrais peut-être ré-essayer. Bonne soirée.


dalila 14/04/2010 12:45


ça doit etre un vrai régale mrc$$


Patrick Georges 13/04/2010 21:17


Bonsoir Cécile,
Quelle gourmandise ! Et de sucroît, réalisée par des mains expertes...
La pâte sablée est facile à réaliser mais le fonçage est compromis quand on est peu habitué.
La garniture quant à elle est merveilleuse... Chocolat-confiture de lait, on ne peut rêver plus harmonieuse association.
Il doit être très difficile, voire impossible de se modérer quand on a goûté à ces tartelettes gourmandes.

Un tout grand bravo à vous Cécile

Patrick


OMVM - recettespreferees 13/04/2010 10:51


Merci pour tes délicieuse recettes. €€