Un potage au petit goût provençal pour le Repas de Noces de Bruegel...

Publié le

J'avais dans un article précédent évoqué l'histoire de la soupe. Aujourd'hui, point d'histoire mais un tableau : Le Repas de Noces de Pieter Bruegel l'Ancien, qui montre avec foule de détails réalistes un aperçu de la vie sociale du XVIème siècle, où la soupe constitue le met principal de ce banquet de fête. Elle est servie dans des écuelles par deux gaillards au premier plan. Une porte détachée de ses gonds fait office de plateau.
Le Repas de Noces, Pieter Bruegel l'Ancien
vers 1567, Vienne, Kunsthistorisches Museum

Les invités semblent apprécier cette soupe et alors que les conventions picturales de la Renaissance interdisaient aux peintres la représentation d’une personne entrain de manger, Bruegel n’hésite pas à les représenter entrain de laper goulument la bouillie.

Quand à la mariée, sa place est mise en relief grâce au drap vert et à la couronne nuptiale suspendue au dessus de sa tête, seul ornement qui évoque cet événement. Curieuse mariée pour notre époque où celle-ci le jour de son mariage rit, danse, profite de cette belle journée! Jadis, le jour de son mariage, la mariée n’avait pas le droit de bouger le petit doigt. Dans une vie si laborieuse, elle méritait de se reposer au moins une fois. C’est aussi la dernière fois qu’elle montre sa chevelure, qui disparaitra dès le lendemain sous une coiffe, comme c’est déjà le cas pour ses voisines de table !

Mais où se cache le marié ??? Réponse au prochain épisode ! En attendant, j’accepte toutes les hypothèses !

Mais revenons maintenant à la recette de ce potage sympatique, qui à chaque fois ravit nos papilles! C'est la recette du "Potage Crécy" que j'ai ensuite accommodé selon mes envies et c'est plutôt pas mal!
La recette d'origine provient de Petits plats d'hiver, de chez Idées Book.

Pour 6 personnes:

Ingrédients:

- 750 gr de carottes
- 6 pommes de terre
- 2 poireaux
- 3 oignons (Pour moi, deux)
- 1 bouquet garni (Pour moi, des herbes de provence)
- 60 gr de beurre (Pour moi, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive)
- Sel, poivre


Pour la réalisation, je n'ai pas du tout suivi le livre, je mets donc ma p'tite tambouille:

Emincer finement les oignons et les faire revenir dans l'huile d'olive sans les faire dorer.
Ajouter les pommes de terre, les carottes et les poireaux coupés en petits bouts.
Recouvrir d'eau.
Ajouter les herbes de provence à la convenance. Il faut en mettre tout de même assez pour avoir ce petit goût de soleil!
Saler et poivrer.
Faire cuire à feu doux.
Lorsque c'est cuit, mixer finement le tout et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.

Bonne dégustation!

Publié dans Soupes et potages

Commenter cet article

Milooo 11/02/2011 10:17


Magnifique assiette, un vrai rayon de soleil !!! :))


juliette 10/02/2011 11:27


Je la teste ce soir, ma bridget et te fais de gros bisous en espérant que tout va bien pour vous...

Ju


Cécile 14/02/2011 12:38



Coucou miss! Alors cette soupe? Tu l'as testée? Si oui, j'espère qu'elle t'as plue! Bizzzzz!



mariellen 18/11/2009 12:01


c'est le sempiternel potage de la maison chez nous mon mari l'adore ! ... bisous


BollyMarie 14/11/2009 16:25


Et bien, je dirais que le marié n'est pas représenté ! parce que je ne vois pas où il peut être...
Si je gagne, j'ai droit à une part de Tiramisu au litchis ??


Cécile 14/11/2009 20:09


ouiiii! c'est une partie de la réponse, mais à savoir pourquoi???t'aura droit tout de même à une part de tiramisu!


Fantaisie 14/11/2009 13:18


J'aime beaucoup tes recettes accompagnées d'œuvre d'Art !
Très bon week end