Tarte rhubarbe au crumble épicé du Restaurant de la Machine à Bougival

Publié le par Cécile

Les beaux jours, le soleil, les week end, de la douceur et de la quiétude...Tout cela donne envie de déguster un fruit de saison : la Rhubarbe. C'est un de mes fruits préférés et j'aime le déguster en tarte, en crumble, et je trouve que cette tarte à la rhubarbe au crumble épicé, serait un mêt appréciable à déguster dans le Restaurant de la Machine à Bougival, un dessert fleurant bon la campagne.

http://www.musee-orsay.fr/typo3temp/zoom/tmp_236f7602346bef91dff9707f1645d282.gif

Maurice de Vlaminck, Le Restaurant La Machine à Bougival, 1905, Musée d'Orsay,Paris

Non, non, je ne vous propose pas de découvrir à proprement dit un nouveau restaurant où j'ai déjeuné, mais plutôt de déguster des yeux ce restaurant passé à la postérité grâce à sa représentation par Maurice de Vlaminck (1876-1958) qui assurait que "La peinture, c'est comme la cuisine...ça se goute."
Quelques lieux sont passés à la postérité grâce aux artistes impressionnistes comme le Moulin de la Galette ou le Restaurant Fournaise du Déjeuner des Canotiers. Le Restaurant de la Machine à Bougival en fait partie.
Aucune Machine n'occupait le restaurant et il a peut-être hérité son nom de l'atelier qui se trouvait tout au fond. Il ne porte ni le nom d'un chef de cuisine, ni celui de son propriétaire, ni celui d'une spécialité gourmande, il est seulement baptisé en fonction de sa situation et par son nom, se fait le témoin du grand développement industriel de l'époque. Désormais, les usines font partie du paysages et s'installent dans les villes bouleversant le paysage urbain. Par ailleurs, depuis la rampe d'accès à l'extrême droite, l'on accédait à la machine dite de "Marly" qui alimantait en eau les châteaux de Versailles et de Marly avec les eaux de la Seine. Voilà qui peut expliquer le nom du restaurant.
Si l'on observe l'architecture, il apparait que le restaurant n'était pas le but premier du lieu. L'habitation d'origine comportait un seul niveau puis fut surélevée, sans doute après l'ouverture du restaurant, soit pour y héberger les propriétaires, soit pour y installer une hôtellerie, preuve de la réussite économique du restaurant. Cette transformation en hôtel-restaurant était la progression habituelle de ce genre de lieu et répondait aux demandes d'une clientèle qui souhaitait à la fois se restaurer, faire des banquets puis s'y reposer. Dans ce genre de lieu, avoir une spécialité était de première importance et la cuisine devait être conviviale mais simple, loin des raffinements exacerbés que l'on observe dans nos assiettes aujourd'hui. Il s'agissait essentiellement de la transmission d'un patrimoine culinaire.
Les paysages de seine aux abords de Paris sont un sujet de prédilection pour Vlaminck qui s'est installé en retrait du restaurant, juste avant le tournant de la route, pour mieux le représenter dans un cadrage enserré par la végétation. Ce modèle de composition est cher aux impessionnistes mais par le cadrage et par la technique picturale, il s'en éloigne pour se rapprocher de ce qui sera nommé plus tard le fauvisme et qui rappelle Van Gogh dont la peinture le boulversait. Il abandonne ombre et demi-teinte pour exprimer ses émotions par des couleurs pures, tout droit sorties du tube qui donnent une force supplémentaire à ses tableaux et organise l'espace et les volumes.

DSCN9884.JPGCette tarte à la rhubarbe, modernisée par un crumble épicé, serait parfaite dans ce lieu convivial. Simple et cependant délicieuse, elle forme un dessert succulent pour qui aime la rhubarbe bien sûr! Pour cette réalisation, je me suis inspirée d'une recette trouvée sur le site Cuisine de A à Z. J'ai utilisé ma recette habituelle de pâte brisée. La prochaine fois, je diminuerai les proportions de crumble, car il m'en est resté un peu. Pour les bouches sucrées, ajoutez du sucre dans la compotée de rhubarbe, la tarte ne l'était pas beaucoup, par contre moi j'ai apprécié sa petite acidité contrebalancée par la douceur du crumble.

TARTE A LA RHUBARBE AU CRUMBLE EPICE
Ingrédients :
Pour la pâte brisée :
- 80 gr de beurre fondu
- 1/2 cuillère à café de sel
- 200 gr de farine
- Lait
DSCN9890.JPGPour la compotée de rhubarbe :
- 700 gr de rhubarbe épluchée
- 75 gr de sucre
- 1 cuillère à café de cannelle
- 2 belles pincées de gingembre moulu
- Poudre d'amande
Pour le crumble épicé :
- 150 gr de farine
- 75 gr de sucre
- 100 gr de beurre
- 50 gr de poudre d'amande
- 1 cuillère à café de cannelle
- 2 belles pincées de gingembre moulu
- 1/2 cuillère à café d'épices à pain d'épice

DSCN9893.JPGPréparation de la pâte brisée :
Mélanger farine, sel et beurre et ajouter peu à peu le lait jusqu'à former une boule non collante.
La faire précuire à 180°C.
Préparation de la compotée de rhubarbe :
Couper la rhubarbe en tronçons d'un centimètre.
Mélanger 75 g de sucre et la moitié des épices.
Mettre la rhubarbe dans une casserole et saupoudrer du mélange sucre et épices. Placer la casserole sur feu doux et faire cuire la rhubarbe à feu doux jusqu'à ce que ça forme une compote. Réserver.
Préparation du crumble :
Dans un saladier, mélanger la farine, la poudre d'amande, le sucre et les épices puis incorporer le beurre ramolli en parcelles.
Travailler avec les doigts jusqu’à obtention d’une pâte granuleuse.
Montage :
Saupoudrer la pâte brisée de poudre d'amande.
Verser la compotée de rhubarbe.
Répartir le crumble sur le dessus.
Enfourner à 180°C pour 40 minutes environ.
C'est un délice tiède!

DSCN9875Je suis depuis peu ambassadrice Zôdio, (merci beaucoup à Audrey pour son accueil et à Virginie du blog une Pincée de Gourmandise de m'avoir recommandée!) et grâce à cette nouvelle mission j'ai pu tester cette plaque à macarons/whoopies pai. Ce fut un échec pour les macarons, par contre, pour ces petites tartelettes à la rhubarbe crumbellisée qui se sont démoulées en un rien de temps, c'était parfait! cette plaque sera donc mon alliée inconditionnelle pour mes desserts miniatures!
DSCN9880.JPGBon appétit!
A bientôt!

(Sources partielles : Cuisine et Peinture au musée d'Orsay.)

Commenter cet article

Colinette 25/09/2011 17:33


Elle a raison loloche vous avez de superbes recettes.


Audrée 10/06/2011 13:14


Un vrai régale déjà rien que pour les yeux ! Merci pour le partage, une bonne journée :-) !


palaisdeslys 10/06/2011 08:45


Les tartes crumbles je les adore, c'est trop de gourmandise!


c-line 09/06/2011 16:46


Je suis complètement en admiration devant ta tarte à la rhubarbe AVEC un crumble, hum!!!


gourmandelise 09/06/2011 11:28


Elle me plait beaucoup cette tarte avec la rhubarbe et le crumble dessus!
Un vrai délice!!