Tarte aux légumes grillés et curcuma...ou le voyage chez Gauguin

Publié le par Cécile

Avec le curcuma que j'ai reçu dernièrement, j'ai concocté une tarte qui a soufflé un petit air chaud chez nous. Pour cela, je me suis inspirée de La Tarte gourmande aux légumes grillés de Doria.
Cette recette m'a donné envie de partir à la rencontre d'un artiste qui a beaucoup peint dans des contrées exotiques. Il s'agit de Paul Gauguin (1848-1903) qui a passé de nombreuses années en Polynésie. Il espèrait pouvoir y fuir la civilisation occidentale, ses artifices et ses attitudes conventionnelle.
http://www.images-chapitre.com/ima0/original/106/5809106_2478888.jpg Cette toile, parmi les premières peintes après l'arrivée de Gauguin sur l'île, montre un voyageur encore pétri des préjugés occidentaux et malgré la volonté de peindre de manière objective, il nous présente une composition pleine d'artifices loin de la vie et des coutumes de la région.
La composition étrange est impreignée de mystère et nous interroge quant à la véracité de la scène. Trois enfants sont assis sagement côte à côte, mal à l'aise et sont "coincés" derrière une table dont la surface occupe les deux tiers de la scène.
Le repas ou les Bananes, Paul Gauguin, 1891, huile
sur papier marouflé sur toile, musée d'orsay, Paris

Composée au trois-quart d'une nature morte, la scène montre la volonté d'harmoniser les couleurs et les volumes, plutôt que de représenter un véritable repas tahitien. Un régime de banane occupe une place importante dans la scène avec ses fruits énormes au rouge tirant sur le vermillon et leur ombre violette s'étirant sur la nappe immaculée.

Preuve que cette composition n'est pas là pour mettre en valeur l'île et ses pratiques mais plutôt le talent de Gauguin : Ces bananes, mêts très recherchés, car ne se trouvant que dans les montagnes de tahiti, n'étaient comestibles qu'une fois cuites et non crues. Un récipient en bois à la taille imposante, rempli de lait de coco occupe le centre de la table, il servait traditionnellement à accomoder le poisson. Gauguin a ensuite rajouté, afin d'égrémenter sa composition de couleurs, un bol occidental en faïence, une calebasse, des fruits et une goyave entamée. Le couteau placé de manière oblique sur une nappe blanche, permet au spectateur de prendre conscience de la profondeur du tableau mais aussi de l'importance de la nature morte vivement éclairée et aux ombres longues par rapport à la présence des trois enfants, vêtus de vêtements ternes.

Ils donnent l'impression de n'être que le décor de cette nature morte, rajoutés par la suite selon la volonté du peintre. Les enfants n'accorde aucune importance à la table et aux mêts car il n'est pas coutûme chez eux de manger à table. Ils sont crispés, les visages sont fermés, les deux garçons regardent la petite fille comme pour se rassurer car dans cette scène inventée, seul eux trois sont "conformes" à la réalité.
L'atmosphère lumineuse de la nature morte laisse place au mystère et à l'étrange, qui sont renforcés par la présence à l'arrière plan, d'un personnage sombre assis dans une flaque de lumière dont la signification nous échappe encore aujourd'hui.


Plus que le contenu de la scène, ce qui intéresse Gauguin est le rendu des objets par la couleur et par la lumière et la création d'une dimension qui provient uniquement de son imaginaire.

“Un conseil, ne peignez pas trop d’après nature. L’art est une abstraction, tirez-la de la nature en rêvant devant et pensez plus à la création qui en résultera.” (Paul Gauguin)

Conservons la chaleur de ces contrées et revenons à notre recette. J'ai laissé libre cour à mon imagination et à mes rêves et ait pensé à la"création culinaire" qui pouvait en résulter tout comme Gauguin nous l'a enseigné. Cela a donné une tarte gourmande et savoureuse avec une très jolie couleur jaune.

DSCN6921.JPGIngrédients:

Pour la pâte:
- 100 gr de beurre fondu
- 230 gr de farine
- 1 jaune d'oeuf
- 1/2 cuillère à café de sel
- Lait

Pour les légumes:
- 1 aubergine
- 3 courgettes
- 3 tomates
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- Ail en poudre
- Curcuma de La Boutique de l'île de la Réunion.
- Sel et poivre

DSCN6925.JPGPour la garniture:
- 3 oeufs
- 100 ml de crème liquide 5%
- Sel et poivre
- 1/2 cuillère à café de curcuma de La Boutique de la Réunion
- Herbes de Provence

Préparation de la pâte :
Mélanger la farine, le beurre, le sel et le jaune d'oeuf.
Ajouter ensuite du lait jusqu'à former un boule.
L'étaler dans un moule à tarte.

DSCN6929.JPGPréparation des légumes :
Laver et couper les légumes en petits morceaux.
Les disposer dans un plat allant au four.
Assaisonner de l'huile d'olive.
Saupoudrer d'ail en poudre et de curcuma.
Saler et poivrer.
Mettre au four préchauffé à 200°C pendant 25 min.
A la moitié de la cuisson, mélanger les légumes. (Une odeur divine va parfumer votre cuisine!)

Préparation de la garniture :
Dans un saladier, mélanger les oeufs avec la crème liquide.
Saler et poivrer.
Saupoudrer d'herbes de Provence.
Ajouter le curcuma.

Sur la tarte, étaler les légumes et verser dessus la préparation.
Faire cuire 20 à 25 min à 200°C.

Bon appétit!

Commenter cet article

mounia 02/02/2010 17:26


Superbe! et bien dit, je me vois en ta description de ton superbe blog!
bonne journne et bises amicales de montréal avec une saveur Algérienne!
Amitiés


Cécile 02/02/2010 17:33


Merci beaucoup, je suis touchée! Je ne connais pas ton blog, je vais de ce pas le visiter! Bonne journée!


Lili18 01/02/2010 17:21


Voilà une tartte très très appétissante ! J'aime les plats épicés et celui-ci aux saveurs de curcuma...ça doit être très bon ! Bises


Hèle Heldé 31/01/2010 18:56


Bonsoir!

Merci de ta visite et de ton gentil commentaire! A mon tour, je découvre un très joli blog plein de belles recettes (je retiens ta tarte au curcuma!) et de beaux voyages dans de superbes oeuvres!
C'est un bonheur de te lire: je reviendrai te voir!
A bientôt, donc!


Fantaisie 31/01/2010 14:51


Très belle et certainement bonne réalisation.
Le curcuma est un épice magique en gout et en couleur !
Très bon dimanche à toi


Pomm'rose 29/01/2010 19:04


Ta tarte a l'air délicieuse.
J'adore ce tableau de Gauguin et je ne l'ai jamais regardé comme un repas "tahitien" mais plutôt comme des enfants tahitien attablés!
bon week-end