Soupe ou potage de potiron, lentilles corail, coco et colombo???

Publié le

La soupe, il y en a pour tous les goûts, de toutes les couleurs, salées ou sucrées, chaudes ou froides, bouillon ou potage, de la soupe la plus naturelle à la soupe en poudre!

Plusieurs millénaires séparent la première bouillie de la soupe deshydratée...

Mais revenons au commencement!
Une fois la technique du feu maîtrisée et que l'idée de chauffer l'eau s'est développée, le bouillon est devenu une évidence: on fait bouillir des herbes, des graines, du poisson, de la viande.
La soupe est née réellement grâce aux prémices de l'agriculture, à la maîtrise de la poterie qui permet une cuisson plus aisée des aliments liquides.
Chaque envahisseur apporte son lot de malheurs mais aussi ses traditions et notamment ses traditions culinaires ce qui enrichit et diversifie la manière de préparer les soupes ainsi que les autres plats.


Mais quelle est l'origine du terme "soupe" apparu au XIIIème siècle? la dessus les avis divergent:
Il pourrait venir :
- du bas latin suppa qui signifie "tremper"
- du francique sûppa, puis en français sope qui devient "soupe"
- du germanique supon qui signifie "assaisonner"
- du néerlandais sopen qui signifie "tremper".
- de l'indo-européen sû-pô, qui, en sanscrit veut dire "bien-nourri"

Cependant la soupe médiévale n'a que peu à voir avec notre soupe d'aujourd'hui: ce mot désigne la tranche de pain, base de l'alimentation, que l'on trempe dans un liquide chaud: bouillon, lait, sauce et jus de viande. C’est à partir du milieu du XVème siècle que la soupe désigne le plat que l’on connaît aujourd’hui (bouillon épaissi par des aliments solides non passés, généralement à base de légumes).

Le potage est une variante de la soupe. Les légumes y sont "cuits au pot" et il est considéré comme plus noble que la soupe car les aliments sont passés pour obtenir une texture plus velouté.

Archétype des vertus paysannes, puis plat emblématique du paisible bonheur bourgeois, la soupe est élevée au rang de Potage, Crème, Velouté, Consommé, au XVIIe siècle, lorsque naît l'engouement de Louis XIV pour les légumes. Jean de la Quintinie, Directeur des Jardins Fruitiers et Potagers des Maisons Royales, crée, en 1678, le Potager du Roi à Versailles. Il y élève les légumes les plus délicieux et les plus délicats qui vont entrer dans la composition d'innombrables "potages de plaisir" pour une cours raffinée. Ils ouvrent l'appétit pour un repas souvent très copieux mais restent parallèlement des plats uniques à la consistance riche dans les familles modestes et campagnardes.

Au XXème siècle, les modes d'alimentation évoluent avec la société :découverte de l'exotisme, des traditions culinaires du monde, préoccupations d'ordre nutritionnel et diététique, retour au naturel. Cela se double de progrès considérables de la technologie, de l'industrie. En 1949, apparaît le premier potage deshydraté. la freinésie des soupes est relancée: toujours plus de marques, de goûts, d'aliments!

Mais rien ne vaut la soupe ou le potage que l'on fait soi-même.

D'après ce petit historique, je ne vous présente donc pas une soupe mais plutôt un potage, car mes légumes "cuits au pot" ont ensuite été passés pour donner une texture veloutée et onctueuse!

Je me suis fortement inspirée de la recette de Clémence. Cette soupe ou plutôt ce potage est un vrai délice! Je l'ai faite plusieurs fois avec du curry mais aussi avec des épices à colombo. Elle a fait l'unanimité!

Pour 4 personnes :
1 beau morceau de potiron coupé en gros dès (1 kg)
1 beau verre de lentilles corail
1 tasse et demie de lait de coco
1 cuillère à soupe d'épices à colombo
sel, poivre
1 oignon
Huile d'olive

Emincer finement l'oignon et le faire rissoler dans un peu d'huile d'olive.
Ajouter et faire cuire les lentilles corail 10 min. Ne pas hésiter à les submerger d'eau.
Ajouter le potiron. Je ne l'ai pas cuit préalablement.
Ajouter ensuite le lait de coco, le sel et les épices à colombo.
Faire mijoter 35 min.
Mixer le tout finement.

Bon appétit!

Publié dans Soupes et potages

Commenter cet article

Salma82 04/11/2009 23:27


bonne soirée et clic


Eléonora 03/11/2009 21:31


Bonjour Cécile et merci de ton gentil message...Je te souhaite un bon début sur la blogosphère en nous régalant de bonnes recettes. Je n'ai toujours pas fait le potiron...c'est un tort en voyant
ton sublime potage...donc à faire dès que possible...


Salma82 03/11/2009 19:52


légère et parfait


Ju. 03/11/2009 17:53


Hello !
j'adooooore le concept intello-historico-culinaire !
Continue ma poule, Maîté peut aller se rhabiller avec son rondelé à l'ail fine de Garonne !
Je débarque quand tu veux :)
Bon courage!!!!
question piège : quel était le plat préféré de Louis XIV ?? J'attends ta réponse!


Doria 03/11/2009 17:38


C'est une très belle soupe avec une jolie couleur !
Merci beaucoup pour l'histoire sur la soupe.
Bisous, Doria