Pain-brioché pour le pique-nique de James Tissot

Publié le par Cécile

Aujourd'hui, je ne vous propose pas encore de recette avec les merveilleuses épices que j'ai reçu, je n'ai pas eu le temps de cuisiner. Je vous invite à un pique-nique dans le beau XIXème siècle afin de déguster un très très bon pain brioché!
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/6d/James_Tissot_-_La_Partie_carr%C3%A9e.jpg James Tissot (1836-1902), peintre et graveur, méconnu en France était très apprécié en Angleterre où il passa d'ailleurs plusieurs années. De par son style, ses contemporains se posèrent la question de savoir s'il était plutôt un Parisien de Londres ou plutôt un Anglais de paris. De la génération des impressionnistes et contemporain de Degas, Monet ou encore Whistler, il conserva néanmoins un style plus académique qui eu un grand succès parmi la bourgeoisie de l'époque tout en dépeignant des thèmes résolument modernes. 
La partie carrée, James Tissot, 1870.

En 1870, il enmène son public pique-niquer dans La Partie Carrée, curieuse représentation de deux couples insouciants déjeunant dans la nature au bord de l'eau alors que l'hiver et l'automne suivant, en France et à Paris, devaient se dérouler les sinistres évènements de la guerre franco-prussienne de 1870. Dans un cadre naturel, ce déjeuner ne manque pas d'élégance : nappe immaculée, couverts d'argent, verre à pied en cristal quant aux protagonistes le raffinement de la mise nous entraîne dans un univers entre le 18ème et le 19ème siècle.
Les jeunes hommes avec leur pérruque à bourse, la cravate, le pourpoint et la veste évoquent le 18ème siècle quant aux jeunes femmes, leurs robes aux coloris variés et aux jupons et volants flamboyants évoquent le costume du règne de Louis XVI mais leurs coiffures et couvre-chefs évoquent le 19ème siècle. Dans ce cadre idylique et champêtre, le lecteur entend tinter les verres, s'écouler lentement l'eau de la rivière, chuchoter les feuilles des arbres et soudain l'envie lui prend de déguster avec eux une tranche de pain brioché!

J'ai découvert la recette du pain brioché chez Albérie du blog Lorsque les Sushis rencontrent Albérie. Il nous a énormément plu! Moelleux et tendre, il est parfait pour les petits déjeuner, les goûter, les petits creux!!! Avec la quantité de pâte, j'ai pu faire une grosse brioche et trois petites brioches-muffins!

DSCN6785
N'ayant pas de robot, je l'ai fait avec la MAP et ce fut un jeu d'enfant!

Ingrédients :
- 75g de beurre (55 gr seulement de beurre fondu)
- 4 oeufs
- 15 cl de lait
- 40g de sucre
- 470g de farine
- 10g de levure (un sachet de levure à pain)
- 8g de sel

DSCN6791Préparation :

Mettre la levure dans le lait tiéde. Mélanger tous les ingrédients secs, battre les oeufs.
Faire fondre le beurre, mettre tout ce beau monde dans un robot mélangeur, ainsi que le lait/levure, les oeufs battus. Une fois le mélange homogéne laisser lever 2h puis transférer la pâte dans un moule, parsemer de sucre à choux, et cuire 50 min à 130°C.

Si vous le faites en MAP, mettre le lait, le beurre fondu, le sel, la farine, le sucre, la levure et les oeufs battus. Démarrer le programme "pâte seule". Transférer ensuite dans un moule et cuire 50 min à 130°C.

Laisser refroidir un peu avant de tout dévorer!
Bonne journée!

Publié dans Viennoiseries

Commenter cet article

Aline 17/03/2010 19:10


Voici un autre "Déjeuner" de James Tissot Le Déjeuner sur l'herbe, on y voit aussi une brioche ;-)


Cécile 17/03/2010 21:00


oui effectivement! Je ne connaissais pas ce tableau, mais il permet de pénétrer totalement dans l'esprit de James Tissot! Sympa ton blog, surtout que le chien dans l'art à une signification
particulière! Bonne soirée!


Pascale 02/02/2010 17:17


Une vraie merveille à déguster aussi pour le p'tit déj. !!!
Merci de ta fidélité, ça me fait très plaisir.
Bisous, @ +


petitegentiane25 30/01/2010 10:07


ce pain à l'air super moelleux!


Chrystel 29/01/2010 09:51


C'est vrai qu'une MAP facilite grandement les choses. Cette brioche me semble extrèmement moelleuse. Je l'essaierai dès que possible.
Chrys


souad 29/01/2010 03:00


ce pain il es formidable