Financiers coco/coeur de chocolat à la framboise à déguster "Au café"

Publié le par Cécile

Mais que regarde ce couple nonchalemment installé sur les banquettes d'un café? Peut-être des financiers à la noix de coco au coeur de chocolat au lait à la framboise que dégustent leurs voisins gourmands un après midi parisien de la Belle-époque??? Ou peut-être, plus sérieusement le jeu à la table voisine?

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/77/Jean_B%C3%A9raud_Au_Caf%C3%A9.jpg Oeuvre de Jean béraud (1849-1935), je vous avez déjà emmené visiter la pâtisserie Gloppe, pâtisserie huppée parisienne que Béraud avait représenté. Peintre parfois dénigré, considéré à tort comme un peintre pompier, Jean Béraud se fait le représentant d'une époque à jamais révolue : celle de la Belle-époque.
Jean Béraud, Au café.
 

Période se situant entre la guerre contre la Prusse de 1870 à 1871 et la Première Guerre mondiale, soit 4 décennies de paix, la belle époque désigne une période d'insouciance et de prospérité, une période de progrès social, économique, technologique et politique. Cette insouciance se ressent essentiellement sur les grands boulevards des capitales européennes dont fait partie Paris et surtout dans les cafés, les cabarets, les ateliers et galeries d'art, les salles de concert et les salons dont les principaux visiteurs sont la bougeoisie moyenne qui profite beaucoup de ces progrès économiques. Jean Béraud est le peintre de cette classe sociale qui prend ses aises à cette époque et qui comme ce jeune couple élégamment vêtu, va dans les cafés déguster les boissons à la mode comme l'absinthe que semble boire le jeune homme.
La banquette rouge, qui semble de velour, occupe plus de la moitié de l'espace, cependant, le grand miroir, au dessus d'elle, renvoit le décor du café : moulures, dorures et encore des miroirs. Les tables sont en marbre et les pieds de fer forgés. Une chaise au premier plan couverte de cuir est de style renaissance. L'ensemble renvoie un luxe discret et feutré mais néanmois présent. Quant aux deux jeunes gens, ils sont à la pointe de la mode des années 1910. La dame porte une  robe à la taille très haute, couverte d'une étole doublée de fourrure, un vaste chapeau évoquant un turban avec sur le côté une plume. Quant au jeune homme, rivalisant d'élégance, il porte l'indispensable chapeau melon et sans aucun doute un costume trois pièces avec veston ceintré, gilet et pantalon étroit marqué devant d'un pli vertical agrémenté d'une cravate. Installés à l'écart dans un coin du café, ce jeune couple sans être proche nous donne l'impression d'une complicité, renforcée par le sourire en coin de la jeune fille et celui plus espiègle du jeune homme ainsi que leur regard amusé dirigé vers la même chose : la table de jeux, promesse de moments agréables. Peut être Béraud nous a t-il dépeint les débuts d'une idile entre ces deux jeunes gens, ça c'est à chacun d'en décider. Cependant ce qui est certain, c'est qu'il nous ouvre, grâce à sa peinture pleine de réalisme et de grâce, une fenêtre sur une époque et sur une classe sociale nouvelle, la modernité d'alors.
Et vous, que pensez-vous de ce jeune couple?
Moi j'aurais aimé déguster ces financiers dans un tel lieu! Savourés encore légèrement tièdes, l'alliance de la poudre d'amande et de la noix de coco n'en rendait la dégustation de ce dessert que plus irrésistible. Et quand nous sommes tombés sur le coeur coulant de chocolat au lait à la framboise ce fut divin! Des Hum! et des Ho!!! accompagnèrent les regards pétillants de plaisir! Je ne peux que vous inciter à vous lancer dans leur réalisation! C'est vraiment très simple à faire et c'est si bon, alors pourquoi s'en priver????

DSCN7982.JPGFINANCIERS A LA NOIX DE COCO AU COEUR DE CHOCOLAT AU LAIT A LA FRANBOISE :

Pour 4 beaux financiers :
Ingrédients:
- 80g de beurre fondu
- 3 blancs d'oeufs
- 1 pincée de sel
- 40g de poudre d'amandes
- 50g de farine
- 5 cuillères à soupe de sirop à la noix de coco
- 20 gr de noix de coco râpée
- Environ 30g de sucre glace (Je n'ai pas peser la quantité de sucre, je l'ai mis un peu au pif, suivant le goût de la pâte)
- 1/2 sachet de levure
- 4 carrés de chocolat au lait à la framboise

DSCN7986.JPGPréparation :
Monter les blancs en neige avec la pincée de sel.
Dans un saladier, mélanger la farine avec la poudre d'amandes, la noix de coco râpée, le sirop de noix de coco, le sucre glace et la levure. Ajouter le beurre. Bien remuer.
Introduire peu à peu les blancs en neige.
Mettre un peu de cette préparation dans les empreintes de votre moule, puis 1 carré de chocolat au lait à la framboise et de nouveau un peu préparation.
Enfourner pour 20 min de cuisson à 180°C.
Laisser refroidir sur une grille.

Bonne soirée!

Publié dans Desserts

Commenter cet article

chef cuistot 28/02/2011 22:18


J'adore tes financiers et son petit coeur. Cette recette ne donne drôlement envie.


c-line 04/02/2011 11:58


Ils sont beaux tes financiers, en plus y a tout se qu'on aime dedans : noix de coco, choco et framboises...à tomber je suppose. A+


bblinou83 03/02/2011 08:42


C'est marrant, j'ai des envies de financiers en ce moment.


Louiza 02/02/2011 15:23


hummmmmmmmmmmmmmm je te pique une au passage!!
bisous


patou 30/01/2011 22:10


j'adore les financiers et il y a longtemps que je n'en ai pas fait
Bises