Glace aux spéculoos et "Cones" de Thiebaud Wayne

Publié le par Cécile

A noël dernier, j'ai reçu parmi mes cadeaux une sorbetière. J'étais enchantée, cela faisait lontemps que j'en voulais une et souhaitais me frotter à la préparation des glaces maison. Le seul hic, c'est que je n'aime la glace que quand il fait très chaud sinon elle me frigorifie. La sorbetière a donc dormi sagement dans le placard tout l'hiver et tout le printemps. Dans le nord, les jours chauds se comptent sur les doigts d'une main. Je me suis donc tout de même décidée à sortir ma sorbetière, avant qu'elle ne "rouille", il y a deux semaines.

http://www.lifeproof.fr/.a/6a010534aec579970c0112790eb5b028a4-500wi
 Thiebaud Wayne, Cones, 1963

Pour fêter cela, je vous propose d'admirer et de saliver devant cette jolie oeuvre picturale et gourmande de Thiebaud Wayne, dont je vous avais déjà parlé ici. Cet artiste américain né en 1920 et précurseur du Pop Art est célèbre pour ses représentations de gâteaux, pâtisseries, jouets, tubes de rouge à lèvre, des objets empreintés à la société de consommation et à la culture de masse, qu'il érige au rang d'oeuvres d'art.
Sur un présentoir, deux cornets de glace, isolés, nous font face, couleurs vives, accrues et chatoyantes, luminosité éclatante. L'un est composé d'un duo framboise-vanille, l'autre de chocolat. Cela n'est pas sans rappeller un des premiers emplois de l'artiste, à Long Beach, dans un café appelé le "Mile High and Red Hot", royaume des glaces et du Hot dog.
Ces glaces s'annoncent succulentes, acidulés, irrésistibles : observez le jaune vif du cornet qui annonce un croquant préservé et au combien séduisant. Les boules bien formées, brillantes et lisses dont les bords fondent légèrement appelent les gourmands à s'en délecter et à s'en rassasier.
Cette structure nette et précise évoque cette société de la consommation infinie. L'artiste ne représente qu'une partie du présentoir de glaces, laissant supposer que celui-ci se poursuit à gauche et à droite et donne l'idée de continuité. Quant aux glaces, elles sont au centre de l'oeuvre attirant le regard du spectateur, l'obligeant à contempler leur beauté et à faire comprendre à celui-ci la douceur que cela serait de les manger. Deux trous de part et d'autre des cornets sont vides, signe que les clients du glacier où a été peinte l'oeuvre, ce sont déjà laissés tenter et ont succombé à une des glaces. Les deux dernières restantes offrent ce même message et crée chez le spectateur comme chez le client du glacier une irrésistible envie de les arracher au présentoir.
La représentation est séduisante, très réaliste - Thiebaud Wayne pousse le soucis du détail jusqu'à représenter la groseille qui surplombe la glace vanille framboise -, "horriblement" gourmande et dénonce cet attirance pour la consommation, pour quelque chose d'inutile en soit. Les ombres, marque de fabrique de l'artiste, évoquent la précision caractéristique des publicités de l'époque et accentue cette incitation à la consommation. Derrière la banalité de la représentation se cache donc l'ironie de Thiebaud Wayne et une distance vis à vis de ses sujets. Il les a représentés sur un fond bleu impersonnel mais éblouissant qui accentue les contrastes. Alors que ces glaces invitent à la dégustation, elles n'en paraissent et n'en demeurent pas moins insaisissables pour le spectateur. Elles ne sont identifiables ni dans l'espace, ni dans le temps.

DSCN9951Continuons dans cet esprit de consommation de plaisir avec ma première glace. Chez nous, on voue un culte au spéculoos, c'était donc tout naturel de lui dédier ma première recette de glace. Pour ce faire, j'ai repris la recette de Nanou du blog On dîne chez Nanou. J'ai juste changé le mode de cuisson de la crème anglaise. Après l'avoir loupée une première fois au bain marie, j'ai préféré réaliser une cuisson à la nappe qui a été une parfaite réussite. Cette glace est un délice et ce fut un supplice de devoir résister à l'envie de dévorer le contenu complet de la cuve de glace dès la fin du turbinage!

GLACE AUX SPECULOOS :
Ingrédients :
Pour 8 personnes :
- 4 jaunes d'oeuf
- 120 grammes de sucre (100 gr)
- 40 cl de lait
- 2 sachets de sucre vanillé
- 25 cl de crème liquide
- 200 g de spéculoos

DSCN9952.JPGPréparation :
Battre les jaunes d'oeuf en mousse avec le sucre et le sucre vanillé.
Faire chauffer le lait.
Verser 1/4 du lait dans le mélange jaune d'oeuf sucre et mélanger immédiatement.
Mélanger cette préparation au reste de lait chaud et faire épaissir le mélange, en tournant sans cesse. (attention à ne pas faire cuire les jaunes d'oeuf )
Hors du feu, ajouter ensuite les spéculoos émiettés.
Laisser refroidir en tournant de temps en temps.Une peau va se former.
Ajouter la crème fraîche quand le mélange est froid et laisser 30 minutes au réfrigérateur avant de turbiner 30 minute.
Nanou vous conseille d'ajouter une cuillère à café de cannelle à la préparation si vous souhaitez qu'elle soit plus parfumée. Vous pouvez également, comme elle, en saupoudrer l'assiette pour relever le parfum de la glace.

Bonne journée!

Publié dans Desserts

Commenter cet article

OMVM - recettespreferees 19/06/2011 16:46


quelle belle oeuvre !


Slimouch 18/06/2011 17:38


Humm! ça a l'air bien frais! parfait pour l'été!


Flo 17/06/2011 19:48


Cette glace doit rencontrer un vif succès !!!


Hélène (Cannes) 17/06/2011 19:16


Je ne connaissais pas ce tableau mais je dois avouer qu'il est terriblement appétissant ... Il me renvoie aux énormes glaces de Claes Oldenburg, un peu plus tardives ... Elles m'ont toujours fait
rêver ! ;o)
Bonne soirée
Hélène


Océane 17/06/2011 18:40


j'adore cette glace