Feuilleté pomme-endives en sucré-salé

Publié le par Cécile

Charles Monselet, surnommé "le Roi des gastronomes", qui prenait autant de plaisir à brosser le portrait de ses contemporains, qu'à commenter  un bon repas, disait : "La gastronomie fait trembler d'intelligence nos narines." Sans me vanter de faire de la gastronomie avec ce plat; celui-ci a fait trembler nos narines ... puis nos papilles (Nous n'allions pas nous contenter de humer notre assiette!). Légume addict depuis quelques temps, ma frangine a adoré, moi de même, par contre M. Laddoo n'a pas trop apprécié sans doute à cause de la légère amertume des endives toutefois bien camouflée par la pomme; objet de notre attention aujourd'hui!

http://doudou.gheerbrant.com/blog2/wp-content/pommesng3.jpg
Bien sur, la pomme fait immédiatement penser à Adam et Eve, à la tentation du fruit défendu, au pêché originel...
Peut-être rappelera-t-elle à certains la déesse de la Discorde Eris qui décida du destin de Pâris en jetant une pomme d'or, la fameuse pomme de la discorde, au beau milieu de l'assemblée des dieux. Cette pomme devait être donnée à la plus belles des déesses, et Pâris, chargé du jugement de la part des dieux, choisi Aphrodite.
Mais la pomme évoque encore maintes et maintes choses...
 
Nature morte aux pommes, Gustave Courbet, 1871-1872,
National Gallery, Londres.

Très tôt, l'homme cueilla les pommes sauvages et dès le début du néolithique, en Europe centrale, des espèces à gros fruits sont connues.
D'après la mythologique antique, c'est Dionysos qui aurait créé la pomme pour l'offrir à la déesse de l'Amour Aphrodite.
Comparée également à la poitrine féminine par sa forme arrondie, la pomme a donné lieu à de nombreuses associations érotiques : La déesse de la Terre Gaïa offrit à Héra, une pomme, symbole de la fécondité, lors de son mariage avec Zeus. Une autre coutume antique athénienne veut que les mariés, le jour de leurs noces, se partagent et mangent une pomme avant de pénétrer dans la chambre nuptiale. Par ailleurs, envoyer des pommes à quelqu'un ou en jeter à ses pieds était une marque d'amour...un cadeau original à offrir à son ou sa bien-aimé(e) lors de la Saint-Valentin!

Mais! la pomme permettrait également d'atteindre l'immortalité....Mais pour cela, il faudra patienter jusqu'à la prochaine recette contenant ce fruit!

DSCN6814Pour 4 feuilletés :
Ingrédients :
- 4 carrés de pâte feuilletée
- 5 endives
- 1 pomme
- 2 échalotes
- 150 gr de lardons fumés
- 2 cuillères à soupe de sauce soja
- 3 pincées de cannelle
- Sel, poivre
- Huile d'olive
- Graines de sésame
- 1 jaune d'oeuf

DSCN6816Préparation :
Dans un wok, faire revenir les échalotes finement émincées dans un soupçon d'huile d'olive.
Ajouter les endives finement coupées. Commencer la cuisson à feu très doux.
Couper la pomme en très petits bouts et l'ajouter.
Ajouter la sauce soja, la cannelle. Continuer la cuisson.
Faire suer les lardons dans une jatte, les égoutter puis les ajouter à la préparation.
Laisser mijoter à feu doux.
En fin de cuisson ajouter la crème semi-épaisse (environ deux cuillères à soupe)
Sur une plaque beurrée ou recouverte de papier sulfurisé, poser les carrés de pâte feuilletée.
Au centre déposer la préparation puis recourber les pointes vers le milieu.
Colorer la pâte d'un jaune d'œuf délayé dans un soupçon d'eau.
Saupoudrer de graines de sésames.
Mettre au four préchauffé à 200°C, pendant 10 minutes.
Dans l'assiette ajouter un peu de farce.

Laisser vos narines "trembler d'intelligence" quelques instants puis déguster!
Bonne journée!

Commenter cet article

Magalie 10/03/2010 10:40


mmmh, tous ces parfums réunis doivent donner des feuilletés vraiment délicieux.


buffy 01/03/2010 17:33


très jolie ce feuilleté.A+


Florian 01/03/2010 17:12


hum ca à l'air vraiment super bon ca surtout que j'adore les endives............ :p:p
Bisou
chloé
http://cookcoco.over-blog.com


Anne 27/02/2010 22:54


Moi qui aime les endives... une chouette recette !
Anne


Les gourmandises d'Aurél ! 26/02/2010 21:12


ils sont très beaux ces feuilletés ! bravo !