Duo de soupes pour se réchauffer...pour une ôde à la frugalité

Publié le par Cécile

Dans une période où il est de bon ton de cuisiner des recettes light, j'ajoute ma pierre à l'édifice avec deux recettes de petites soupes chinées dans deux blogs, non pas pour inciter chacun à faire régime, mais pour mettre en évidence un fait historique  impensable aujourd'hui : Pendant plusieurs siècles, des édits ou lois ont régi le luxe incitant tout un chacun à la frugalité.

Déjà sous l'Antiquité, le luxe était limité. A Rome, sous la République, des lois fixaient le nombre de convives pouvant être conviés à un festin ainsi que les sommes pouvant être investies dans ce genre de réception.

Les Rois de France, de Philippe le Bel à Louis XIII, de tradition catholique, ont également promulgué moultes édits afin de régler le luxe des repas. Ainsi, en janvier 1629, un édit défendait à toutes personnes "d'user au service de leurs tables, pour quelque pretexte et occasion que ce soit, même aux festins de nôces et de fiançailles de plus de trois service en tout, et d'un simple rang de plats, sans qu'ils puissent estre mis l'un sur l'autre; qu'il ne pourra y avoir plus de six pièces au plats, soit de boüilly ou de rôty, de quelque sorte de menüe volaille ou gibier que ce puisse être."...Un peu plus loin, il est interdit "à ceux qui font profession d'entreprendre des festins de nôces, de fiançailles, ou des repas pour d'autres sujets, de prendre plus d'un écus par tête."

Le règne de Louis XIV amorce un changement. L'Etat refuse désormais de contrôler les dépenses de bouche des particuliers. Il est évident que la frugalité ne correspond pas à la France de Louis XIV et de Louis XV. Louis XIV, en donnant à Versailles le modèle d'un train de vie fastueux, asservit la noblesse en lui faisant dépenser plus qu'elle ne possédait, l'endettant, la rendant dépendante du Trésor Royal pour subsister. Cette noblesse cessa alors d'être menaçante pour le pouvoir royal. Les dépenses étaient faramineuses. Le luxe était partout et la frugalité semblait un mot complètement passé de mode.

Aujourd'hui, celle-ci semble retrouver un regain de popularité avec la volonté chez tous de garder la ligne... sans être imposée cependant par un pouvoir...si ce n'est le pouvoir de la mode...

DSCN6229
Revenons à nos soupes!

La première vient du blog de Clémence des tentations culinaires de Clémence.
Une soupe à la carotte et à la pomme : la scepticité première de M. Laddoo a laissé place dès la première bouchée à un "hummmmm".
Elle devenue une de mes soupes familières. Je ne réécris pas la recette, n'y ayant rien changé. Mais je vous la conseille vivement!

C'est délicieux! Laissez-vous tenter!




La seconde vient du blog de Circée de La Cuisine de Circée.
C'est un velouté de petits pois à la Vache qui rit. Un délice pour les papilles avec un légume que l'on ne met pas régulièrement dans une soupe. Là encore M. Laddoo, et moi aussi d'ailleurs, avons beaucoup apprécié cette découverte!
J'ai doublé la recette et y ai rajouté ma petite note perso.

003 (2)Pour 5-6 assiettes :
Ingrédients :

- 1kg de petits pois surgelés
- 1,3 litre d'eau
- 2 cubes de bouillon de légume
- 2 oignons
- Ail en poudre
- Poivre (Je n'ai pas salé, le cube de bouillon a salé assez à notre goût.)
- Persil ciselé
- 4 Vaches qui Rit
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive

002Dans une cocotte, faire revenir les oignons
finement émincés et l'ail dans l'huile d'olive.
Ajouter les petits pois, l'eau et les cubes de bouillon.
Faire cuire à feu doux et à couvert pendant 25-30 minutes.
Lorsque c'est cuit, saupoudrer de persil, plus ou moins selon votre goût.
Ajouter les triangles de Vaches qui Rit.
Mixer le tout, plus ou moins finement.
Une fois verser dans l'assiette, saupoudrer la soupe d'un peu de persil ciselé.

Bon appétit!
Testé et approuvé!
(Sources partielles : L'école de la gourmandise de Louis XIV à la Révolution, Frédéric Charbonneau,Ed : Desjonquères, Coll : L'esprit des Lettres, Paris, 2008.)

Publié dans Soupes et potages

Commenter cet article

juliette 29/10/2010 13:57


ca y est !! J'ai réalisé hier soir ma première soupe "c'est bon cécile! et ma première soupe de ma vie !
Je t'envoie la photo de cette soupe aux petits pois made in algéria avec mon rapport lundi :)

Des bises ma Bridget'!

Ju


Tiuscha 16/01/2010 09:46


Passionnant ce préambule sur le luxe à table, vraiment ! Merci.


Circee 12/01/2010 17:04


Contente de voir que ça t'a plu :) Circ€€


clara & compagnie 11/01/2010 21:46


très sympathique tes soupes ! par ce temps c'est incontournable
bises
Céline


Jessica 11/01/2010 20:59


Clicou du lundi ! Bonne soirée, jessica.