Crêpes fourrées et épicées pour un hommage à Andreas Mantegna

Publié le par Cécile

La chandeleur ayant eu lieu hier, je vous propose la petite recette que j'ai faite à partir des crêpes (c'était obligatoire) et du poivron, un légume que j'adore et que je cuisine à toutes les sauces.

La chandeleur se fêtait déjà dans l'Antiquité. Comme pour l'épiphanie, au 5ème siècle, le christianisme substitua la chandeleur aux fêtes antiques : les lupercales (fête en hommage à Lupercus, dieu de la fécondité et des troupeaux) et les fêtes de Proserpine et Cérès. Quant au nom "chandeleur", il provient de la fiesta candelarum ou fête des chandelles qui consistait à allumer des cierges à minuit en symbole de purification.

Revenons à son expression dans la peinture avec une oeuvre magnifique d'Andreas Mantegna (1431-1506), artiste qui rompit définitivement avec le style gothique et devint un des principaux représentants des idées de la Renaissance.


Dans ce tableau, il dépeint le sens religieux de la chandeleur : la présentation du Christ au temple évoquée dans l'Evangile de Saint-Luc :
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/45/Andrea_Mantegna_049.jpg/736px-Andrea_Mantegna_049.jpg "En ce temps-là, il y avait à Jérusalem un homme du nom de Syméon. Cet homme était juste et pieux ; il attendait la consolation d'Israël et l'Esprit Saint reposait sur lui. Et il avait été divinement averti par l'Esprit Saint qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Messie du Seigneur. Il vint donc au Temple, poussé par l'Esprit, et quand les parents apportèrent le petit enfant Jésus pour accomplir les prescriptions de la Loi à son égard, il le reçut dans ses bras, bénit Dieu et dit : " Maintenant, Souverain Maître, tu peux, selon ta parole, laisser ton serviteur s'en aller en paix ; car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples, lumière pour éclairer les nations et gloire de ton peuple Israël. "Luc 2,21-40 
La Présentation au temple, Andreas Mantegna
Tempera sur bois, 1466, Musées de berlin

 

Représentée dans un encadrement, la représentation des personnages se limite au buste. La vierge pose son coude droit sur le rebord. Elle y appuie le Christ qu'elle sert contre elle. Curieuse représentation, comme si l'artiste nous ouvrait une fenêtre sur un évènement bien particulier, nous faisait entrer dans le secret de la scène. Syméon, vieil homme à la longue barbe blanche ondulée, tend les bras vers le Christ qui lui est annoncé comme étant le Messie.

Derrière eux trois personnages. Le plus jeune sur la droite est identifié comme étant l'artiste et la jeune femme sur la gauche, sa femme Nicolosia Bellini, fille de Jacopo Bellini, père d'une dynastie d'artistes de la Renaissance. Les deux jeunes gens ont le regard tourné vers la gauche, vers quelque chose d'extérieur à la scène. Cette présentation du Christ n'importe donc qu'à Syméon et montre que peu de personnes avaient alors conscience que le Christ était le Messie. Quant au personnage au centre, vêtu de rouge, la couleur symbolique de la Passion du Christ, il s'agit de Joseph, personnage secondaire de la scène, presque dans la pénombre, mais dont le regard un peu dur, fixé sur Syméon attire.

Dans un tableau assez austère, aux visages et attitudes suspendus, Andreas Mantegna laisse libre cour à sa virtuosité dans le détail des broderies de la cape de Syméon, de la robe de la Vierge ou encore les bords du voile de son épouse.

Revenons au côté plus prosaïque de la chandeleur avec une recette sympatiquement savoureuse!

DSCN6954.JPGIngrédient pour 4 crêpes fourrées et épicées :
- Pâte à crêpes (La mienne est celle de belle-maman.)
- 1.5 poivron ( un vert et un demi rouge)
- 100 gr de lardons
- 1 cuillère à café d'épices à colombo
- Ail en poudre
- 1 cuillère à café de sauce soja
- 1 cuillère à soupe de crème légère
- Graines de sésame
- Gruyère râpé
- Huile d'olive

DSCN6955.JPGPréparation :
Dans une poêle, faire chauffer un peu d'huile d'olive puis ajouter les poivrons finement coupés.
Saupoudrer d'ail en poudre. Ajouter le colombo, la sauce soja. Laisser fondre les poivrons quelques minutes.
Dégraisser les lardons dans de l'eau bouillante, bien les égoutter et les incorporer ensuite à la préparation de poivrons.
Ajouter la crème liquide et saupoudrer de graines de sésame. Laisser cuire 2 minutes.

Faire chauffer la crêpière. Lorsqu'elle est bien chaude, mettre la pâte afin de former la crêpe.
Mettre immédiatement dans la partie haute de la crêpe du gruyère râpé selon le goût puis 2-3 cuillères à soupe de préparation aux poivrons. Rabattre le bas sur le dessus ainsi que les côtés. Aplatir légèrement avec une spatule afin que les bords de la crêpe ne s'ouvrent pas.

Servir aussitôt et déguster!

Publié dans Crêpes

Commenter cet article

chef cuistot 08/02/2010 16:40


J'aime ce genre de crêpes pas trop cuites et un peu épaisse.


domi 06/02/2010 18:43


Chapeau pour l' ensemble de ton article, bien carré et très appétissant et super documenter, bravo pour ce travail, bisous et bon WE. DOMI


Luthine 05/02/2010 09:32


J'adore aussi les poivrons !
Ca me donne envie !


krystele 05/02/2010 09:06


Me Voici arrivée sur ton joli blog__.-**-.__.-**-.__.-**-.__.-**-.
.. Avec Des Mots De Tous Les Jours__.-**-.__.-**-.__.-**-.__.-**-.
.. Un Passage parmi Ton Univers__.-**-.__.-**-.__.-**-.__.-**-.
.. Afin d' y Déposer Un petit mot_.-**-.__.-**-.__.-**-.__.-**-.
× . : ? ° ? : . × . : ? ° ? : . × . : ? ° ? : . × . : ? ° ? : . × . × . : ? °
.-**-.__.. Petite Pensée Petit Message__.-**-.__.-**-.__.-**-.__.-**-.
.. En Survolant Tes Pages
× . : ? ° ? : . × . : ? ° ? : . × . : ? ° ?__.-**-.__.-**-.__.-**-.__.-**-.
: . paix joie tendresse santé amour amitié bonheur× . : ? ° ?: . × .
× . : ? ° ? : . × . : ? ° ? : . × . : ? ° ?: . × . : ? ° ? : . × .
__.-**-.__.-**-.__.-**-.__.-**-.
passe une tres bonne journée krystele


cathy 04/02/2010 23:33


J'adore les crêpes surtout si elles sont garnies de poivrons (j'en raffole aussi) et bien épicées, un plat complet et très savoureux pour un repas du soir accompagné d'une bonne salade!
Bisous